Archives pour mars 2017

QR CODE MARBRERIE PROVENCALE

Mais comment vivait -on il y a 5 ans ?  Quand le QR code était démocratisé  seulement au Japon ? Quand la vision de ce petit carré blanc et noir ne nous inspirait que questionnement : est-ce de l’art abstrait ou un bug d’imprimante ? Et comment faisions-nous 10 ans avant, quand les téléphones intelligents n’existaient qu’à peine ?

Aujourd’hui, ils sont partout et se multiplient dans tous les secteurs d’activités.

QR Code est acronyme de Quick Reponse Code ou code barre 2D. Alors que le code barre classique ne permet qu’un codage horizontal, le QR Code est en 2 dimensions et comprend plus d’informations.

Le  QR Code est un tag lisible pour les téléphones portables et tablettes. L’agencement de ces points définit l’information que contient le code.

Il existe différentes versions du QR Code allant de 25 à 4296 caractères.

Son origine est japonaise, le QR Code a été crée par l’entreprise japonaise Denso Wave en 1994 pour suivre le chemin des pièces détachées dans les usines Toyota. Il est rendu public en 1999, Denso Wave publie le QR Code sous licence libre et il prend un réel essor avec l’avènement des smartphones.

Alors que peut-on faire avec un QR Code ? Il est d’abord massivement utilisé dans la publicité où le QR Code nous amène sur le site Web de la marque. Mais il est également sur les produits (et même sur les boîtes de cordons bleus !) et permet généralement d’accéder à des jeux ou des réductions.

Mais le QR Code n’est pas que pub, il s’avère aussi utile dans le milieu culturel. En effet, un simple QR Code à côté d’une peinture suffit pour que le visiteur entende un commentaire sur celle-ci. Cela permet donc aux amateurs d’art d’organiser  leur visite comme ils le souhaitent et de décider pour quelles œuvres uniquement ils veulent avoir un commentaire, plutôt que de suivre la traditionnelle visite guidée.

Et très vite, on se rend compte que les possibilités sont infinies, avec un QR Code, on peut aussi bien connaitre le nombre de calories de son Big Mac ou configurer son réseau WiFi avec Numéricable.

Il existe maintenant des livres uniquement remplis de QR Code. Il est également possible de réaliser ses propres QR Code pour rendre son CV plus attractif par exemple. Plus étonnant, il est même possible d’intégrer un QR Code à sa pierre tombale afin de passer son message aux générations futures.


La lecture de notre QR Code à partir d’un téléphone portable permet d’accéder directement au site web

de la MARBRERIE PROVENCALE.


L’utilisation du marbre dans l’ameublement

Votre commode est couverte d’un beau marbre poli blanc, gris tacheté, vert, bleu ou beige. Cet élément est caractéristique du style et de l’époque du meuble. On pourra reconnaître le Blanc Carrare italien, le Rouge Griotte ou le gris Saint Anne français.

Identifier un marbre permet de situer l’âge et l’époque d’un meuble. En effet, certaines carrières de marbre sont aujourd’hui épuisées, la fabrication d’un meuble ne peut être postérieure à leur date de fermeture.

La qualité d’un marbre dépend de la finesse de sa cristallisation. Plus son grain est fin, plus beau sera le poli.

On identifie un marbre selon sa couleur, son effet cristallin, ses veines plus ou moins grandes, sa composition aux contours nets, flous ou nébuleux.


L’utilisation du marbre dans l’ameublement a une vocation décorative, protectrice et parfois sanitaire. Elle apparaît dès la Renaissance avec les décors à incrustations dans les cabinets de luxe puis se généralise ensuite au XVII ème siècle dans les arts décoratifs sous l’impulsion de Louis XIV avec les embellissements du Château de Versailles.

Les plateaux de marbre couvrent les tables, les commodes, les guéridons, les tables de gibier, les bas d’armoire, les bibliothèques, les encoignures, les secrétaires et les chiffonniers.

Les intérieurs des tables de chevet sont souvent garnis de marbre pour nettoyer facilement l’emplacement du pot de chambre.

La richesse du marbre utilisé dépend de la fréquence d’utilisation du meuble. Un meuble purement décoratif est généralement coûteux. Les dessertes, servantes et tables de nuit sont couvertes de marbre communs gris- noirs et blanc comme le Saint Anne des Pyrénées par exemple.


Les plus beaux marbres sont réservés aux consoles et aux luxueuses commodes.

Louis XV préfère les marbres épais colorés : les brèches d’Alep, le Sarrancolin, les brocatelles, les griottes (rouges foncés).

Sous Louis XVI, le marbre perd ses couleurs pour accompagner l’acajou des meubles aux lignes droites, les ébénistes préfèrent le marbre gris Saint Anne ou le marbre Blanc de Carrare.


Sous Napoléon II, on utilise le marbre de Carrare, le marbre Rouge Royal de Flandres et le Noir Fin Belge essentiellement.

Louis Philippe et Napoléon III remplaceront le noir mais les bords seront taillés en moulure, en doucine ou encore en gorge.

La période Art Déco utilisera souvent le marbre associé au fer forgé, à l’inox, au verre . Il se réchauffe et se sublime lorsqu’il se marie à d’autres matériaux naturels comme le bois ou l’acier.


Le marbre s’adapte à tous les temps et tous les styles.




Retour sur notre site Internet

SEO Do Ingenia