La Marbrerie Provençale fête ses 70 ans !

Mais à l’époque, quelle était la tendance déco ? Qu’est-ce que le style design des années 50 ?

Les designers de cette décennie s’appuient sur le mouvement moderniste né dans les années 30, ils utilisent les formes libres et fonctionnelles, les nouveaux matériaux et les tissus de couleurs vives.

Le mobilier des années 50 s’inspire à la fois du mouvement surréaliste, prônant la rébellion et la libération des contraintes.

Il correspond à la naissance du style « design », source de créations contemporaines,  basées sur un recherche d’esthétisme, de confort et d’économie.

Au sortir de la seconde guerre mondiale, la reconstruction redémarre sur de nouvelles bases. L’exposition de l’UAM (Union des Artistes Modernes) de 1949 présente ainsi un nouveau mobilier ergonomique, pratique et fonctionnel.

Les dessinateurs et les architectes comme LeCorbusier, Alvar Aalto ou Franck Lloyd Whright aux Etats Unis, remplacent  désormais les ébenistes.

Ces artistes ou designers travaillent en équipes, au sein des premières agences industrielles pour répondre aux importantes commandes publiques.

Quant aux premiers meubles de designers, les lignes droites ou larges courbes paraboloïdes hyperboliques sont nettes, simples et épurées. On retrouve la géométrie des formes art déco mais libérées de la contrainte de symétrie.

Les volumes fins et solides sont parfois enveloppants.

Ces designers utilisent des matériaux précieux afin de valoriser leurs œuvres, on trouve bien sûr beaucoup de pièces en marbre mais aussi en bois ou tissus rares.

Le mobilier design des années 50 reste une valeur sûre du marché des Antiquaires. Il s’adapte relativement bien aux intérieurs contemporains et bénéficie aussi de l’engouement vintage actuel.

Il faut distinguer les séries limitées ou les pièces uniques des designers dont les prix s’élèvent à plusieurs milliers d’euros, des meubles produits à grand échelle valant d’une dizaine à quelques centaines d’euros, selon les matières utilisées. Le prix dépendra également de la possibilité d’attribuer l’objet à son créateur.

70 ans après, la Marbrerie Provençale tient tout autant à cœur le bien faire et le beau.

C’est pour cela qu’un designer, que vous pouvez rencontrer, s’emploie tous les jours à dessiner vos projets sur mesures. Il saura mettre en forme vos idées ou créer l’unicité pour vous.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer